chronique,  société

Polysémie poétique des librairies

Aux intemporels, Verlaine, Lamartine, Eluard, Prévert et Hugo

 

Les sanglots longs

Des violons 

Des libraires 

Bercent nos coeurs 

D’une colère

Ephémère.

 

Le reconfinement 

Est là, quand

Sonne le glas, 

Ma librairie de quartier 

Forcée de fermer

Pour une durée indéterminée. 

 

Et ils s’en vont, 

Au vent révolté, 

Qui les anime, 

Deçà, delà, 

À éviter un autodafé.  

 

O Temps ! Suspends ton vol, et vous, petites librairies !

Suspendez ce discrédit, 

Laissez-vous savourer les dernières péripéties, 

Avec la solidarité comme meilleure amie. 

 

La courbe de ce combat fait le tour des coeurs, 

Un rond d’incompréhension et de rancoeur, 

Appel des écrivains, une pétition largement relayée, 

Car considérées comme « non essentiel » et seulement autorisées,

Dans notre pauvre époque, à faire du click and collect.

 

Le gouvernement dit non avec la tête,

Mais les libraires disent oui avec le coeur,

On dit oui à l’ouverture des librairies,

Ils disent non à Amazon le voleur, 

On est connecté, 

On relaie, 

Et le problème est dévoilé. 

Soudain le fou rire nous prend, 

Ils disent qu’ils vont interdire,

La vente de livres pendant un temps, 

Dans les grandes surfaces et devantures, 

Non destinées à la littérature. 

 

Demain dès l’aube, à l’heure où je ne prendrai pas le métro, 

Je sortirai. Vois-tu, je sais qu’il m’attend. 

J’irai avec mon attestation, j’irai avec mon masque et mon manteau, 

Je ne puis demeurer loin de lui plus longtemps. 

 

Je marcherai les yeux fixés sur un monde arrêté,

Sans rien voir au-dehors, sans apercevoir l’ennemi, 

Seule, confinée, en pyjama et les cheveux non lavés, 

Perplexe, et le futur pour moi ne sera que rêverie. 

 

Je ne regarderai ni les tentations de la Fnac qui attirent, 

Ni les jeux vidéos qui mènent au malheur, 

Et quand j’arriverai, je serai protégée du pire, 

Avec ces poètes, ces romans, et ces millions de pages, qui s’adressent au coeur. 

 

Marie Chéreau 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *